Exposition en cours

Atelier Pica Pica

« everydayharder »

31/01/2019  >  14/04/2019

À l’occasion du Fig.3 (Festival Imprévisible de Graphisme)

Atelier Pica Pica est un collectif multidisciplinaire composé de Boris Magotteaux (1978), Manuel Falcata (1979), Jérome Degive (1980), vivant et travaillant à Liège.

La pratique d’Atelier Pica Pica est collective, divergente d’un processus artistique traditionnel conduit par l’égo, et par là plus proche d’une plateforme de réflexion et d’échange communautaire sans système hiérarchique établi, où la combinaison de valeurs telle que la collaboration, la sérendipité et l’authenticité ont créé un modus operandi spécifique.

À partir de l’observation des interactions et des tensions entre divers contextes (urbains, ruraux et culturels), la pratique du trio est caractérisée par la circulation et la conversion de motifs et figures d’un matériau et d’un médium à l’autre (principalement la peinture, la sculpture et l’installation), par l’intuition gestuelle et par une ambivalence de formes (entre le figuratif et l’abstrait, le particulier et le général ou l’universel, l’autonomie individuelle ou l’interaction collective) qui témoignent de la négociation obligatoire autant que de la liberté et de l’autonomie.

Le résultat est un vocabulaire visuel singulier, intuitif et distinctif, où les travaux résonnent et communiquent mutuellement, où les peintures deviennent propos aux sculptures et vice versa, à travers un usage très libre de matériaux diversifiés (variétés de bois, métaux, verres, plastiques, mortiers, ciments, peintures industrielles, huiles, acryliques…).

Dans ce processus de recherche et de réflexion, la photographie est un outil de travail essentiel pour le trio ; un matériau offrant contexte, références, cadre socioculturel et traces des énergies et du mouvement, en particulier urbains.

Le trio a accumulé un important volume d’archives photographiques, notamment des images de Liège et ses alentours datant du début des années 2000. Ces photos analogiques ont servi de matériaux référentiels, de documents-témoins d’atmosphères, de séquences et/ou de fragments citadins ensuite mis en circulation ou transmués dans les peintures, les sculptures et les installations du collectif.

La présence de l’Atelier Pica Pica à la Galerie Satellite sera l’occasion de découvrir cette collection comme une facette moins connue du processus de création du collectif. En marge de l’exposition Poster Town présentée aux Chiroux, ces images sont aussi les échantillons d’un passé proche qui témoignent des mutations soutenues du paysage urbain liégeois.

www.picapica.be

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s