Exposition en cours

Laurent HENRION

MONOLITHE

26.06.2019 > 08.09.2019

………………………………………………………………………………………………………

Laurent Henrion (1992, vit et travaille à Liège) est un jeune photographe diplômé de l’IATA et de l’ESA Saint-Luc à Liège. En 2016, il remporte le Prix Picto (Paris) de la jeune photographie de mode.

Dans sa série en cours « Monolithe », il explore son rapport au désir, souhaitant « offrir au spectateur une expérience sensorielle laissant place à l’imagination et à la rêverie. »

Si les registres abordés par Laurent sont éclectiques (portraits, paysages, objets ; instantanés du quotidien ou mises en scène ; couleurs ou N/B), une forme de délicatesse est partout présente. Dans le choix des sujets et des tons, on retrouve, déclinés sous différentes formes, une sorte d’abandon maîtrisé, un univers de songe qui n’exclut pas une composition soigneuse ou encore une mélancolie diaphane, discrète et tenace.

L’influence de l’estampe japonaise et de la peinture romantique, références curieuses mais vivifiantes pour un photographe, se marquent à travers la pose des corps et des visages, les assemblages de plans (qui privilégient la construction de la surface de l’image, plutôt que les larges ouvertures sur l’horizon) et les nuances, subtiles et nombreuses, que l’on aperçoit au bout d’une exploration plus détaillée.

Cette évanescence, cette sensibilité et l’attention portée aux teintes et au cadrage, donnent aux photos de Laurent Henrion un statut étrange, entre éternité et instant, entre tableau et snapshot. Flirtant parfois avec la tentation de l’abstraction, la série traduit, plutôt qu’elle ne montre, des atmosphères et un état intérieur, variables, ténus, mouvants. Comme le désir, en effet…

La singularité du travail se manifeste aussi dans l’organisation des images, pensées qui dialoguent  entre elles sans jamais assourdir le spectateur. Pour cette exposition, le photographe les organise en constellation, tout en les doublant de plages de couleur à même les murs. Une façon délicate et audacieuse de renforcer les lignes de force et les passages invisibles, et de souligner la présence d’une histoire secrète, à interpréter sans fin.

 

AF Lesuisse

 

Laurent HENRION – Tumblr

LAURENT HENRION – PHOTOGRAPHE (4000 mag)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s